Alternative Furet

Ressources furetiennes de qualité


    La génétique vue par les éleveurs

    Partagez
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    La génétique vue par les éleveurs

    Message par Krystal le Mer 26 Jan - 14:33

    Un petit topic qui s'adressent aux éleveurs pro...

    Que savez-vous de la génétique du furet; que vous ont appris vos années d'expérience en la matière ? Pourriez-vous partager votre savoir avec nous, petits amateurs ?
    Par exemple, quelles couleurs sont récessives, dominantes ? Quels facteurs létaux connaissez-vous ? (je me rappelle avoir lu que albi/albi, silver/silver, silver/DEW et en général tâché/tâchée donnaient du létal)
    avatar
    Ferret's Land
    Éleveur

    Messages : 155
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Age : 41
    Localisation : Lille (59)

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Ferret's Land le Mer 26 Jan - 15:09

    la preuve qu'il ne faut pas croire toutes les conneries qu'on lit sur le net lol !!!
    comment voulez vous qu'un géne récessif soit létal ? c'est tout simplement techniquement impossible
    le géne albinos est récessif ..... il n' ya pas de facteur létal en ce qui concerne l'albinisme ...
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par laforetdoy le Jeu 27 Jan - 11:11

    en gros,
    plus c'est foncé, plus c'est dominant.
    plus c'est clair, plus c'est récessif

    pour ce qui est des couleurs.

    sachant que silver et dew ne sont pas des couleurs.
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Krystal le Jeu 27 Jan - 11:58

    Ferret's Land a écrit:la preuve qu'il ne faut pas croire toutes les conneries qu'on lit sur le net lol !!!

    Le pire, c'est que j'ai lu ça dans un magazine, dans un article écrit par un éleveur pro... Rolling Eyes

    laforetdoy a écrit:en gros,
    plus c'est foncé, plus c'est dominant.
    plus c'est clair, plus c'est récessif

    pour ce qui est des couleurs.

    sachant que silver et dew ne sont pas des couleurs.

    Mais les marquages/modèles marchent différemment alors ?
    Côté couleur, ça se passe comment pour des couleurs claires ? Par exemple, qui est dominant entre un Champagne et un Cannelle ? Un chocolat et un zibeline "classique" ?
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Pomme le Jeu 27 Jan - 12:14

    Jusqu'à preuve du contraire, l'allèle "marque blanche" est dominant sur l'allèle "pas de marque". Il est possible que l'homozygotie pour ce gène là face des marques plus grandes... (ce qui correspondrait à ce qu'on remarque "tâchextâche = agrandissement", "tâchexnon-tâché = rétrécit").

    Pour les nuances d'une même couleur, comme le marron, ça devient plus compliqué. Est-ce que canelle/champ/choco porte le même "allèle" du marron (chez le chat, on en connait deux b-marron, b1-marron clair) ? Si oui, alors c'est plus une question de répartition/intensité des pigments sur le corps... (du "uni" au "point" en gros - mais y a beaucoup d'allèles en jeu).



    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par laforetdoy le Jeu 27 Jan - 13:28

    Krystal a écrit:
    Ferret's Land a écrit:la preuve qu'il ne faut pas croire toutes les conneries qu'on lit sur le net lol !!!

    Le pire, c'est que j'ai lu ça dans un magazine, dans un article écrit par un éleveur pro... Rolling Eyes


    arretes de lire minizoo Smile

    laforetdoy a écrit:en gros,
    plus c'est foncé, plus c'est dominant.
    plus c'est clair, plus c'est récessif

    pour ce qui est des couleurs.

    sachant que silver et dew ne sont pas des couleurs.

    Mais les marquages/modèles marchent différemment alors ?
    Côté couleur, ça se passe comment pour des couleurs claires ? Par exemple, qui est dominant entre un Champagne et un Cannelle ? Un chocolat et un zibeline "classique" ?

    marquages : dominant
    champagne, cannelle = meme couleur, ce qui est différent c'est le coté mélanique

    avatar
    furet cie
    Particulier

    Messages : 313
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 77 Seine et Marne

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par furet cie le Jeu 27 Jan - 13:52

    100% d'accord avec tout ce qui a été dit.
    Pour le cas : silver/silver, silver/DEW et en général tâché/tâchée donnaient du létal c'est fort probable.
    Tout ce que tu viens de citer étant des marquages, chez d'autres animaux le gène Sp (spotted)est hétérozygote dominant et est létal en homozygote Sp-Sp.
    Il est donc fort probable pour que ce soit la même chose chez le furet.

    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Krystal le Jeu 27 Jan - 18:05

    T'inquiètes Sylvestre, je ne lis plus ce mag depuis déjà quelques temps déjà Smile

    Merci pour tous ces renseignements, c'est vraiment très intéressant !
    Si je comprends bien, les différentes nuances de couleur dépendent des synthèses de pigments rouge (brun) et noir:
    dilution du rouge --> zibeline + clair, champagne, cannelle, choco...
    dilution du noir --> peut-être furet lavande (une mutation encore inexistante)
    C'est bien ça ??
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Pomme le Ven 28 Jan - 12:53

    Théoriquement, si les furets chocolats (ou champagnes) sont dilués, on devrait retrouver dans leurs lignées des furets blacks (ou des furets zibs) présentant une couleur bleue.

    En fait, ce qui me fait douter de la présence effective de la dilution chez le furet - c'est qu'elle ne toucherait que des furets à eumelanine marron en gros, ce qui n'a pas de sens car il y a des lignées pleines de champagnes et de zib qui devraient être touchés indépendamment de la couleur. Je sais pas si c'est très clair ce que je raconte...

    Pour l'instant, en gros, on peut dire qu'il y a les furets à base noir (zib, black...) et les furets à base marron (champ, choco...). On a aussi d'un autre côté les furets argentés (silver). Puis, les furets avec des soucis de pigmentation, allant de l'albinos aux furets colorés & tâchés.

    Chez ces furets à base marron/noir, on a des furets super ultra pigmenté (black.../choco?) et des furets avec une démarcation corps/membres allant de "faible mais présente" (zib noir...) à importante (zib point, "light" pastel/champ clair...). Ces démarcations font très nettement penser à la série Colorpoint chez le chat.

    Peut-être existe-t-il un défaut sur MC1R comme chez le chien (série E) [et l'homme aussi - d'ailleurs!] qui empêche la synthèse de l'eumélanine (pigment noir) ce qui nous donnerait ces furets champagnes extrêmement clairs... encore différent des furets "marrons".

    Enfin, ce ne sont que des idées... je sais qu'il existe des bouquins (au moins un...) qui résument les "bases" connues (grosso modo) de la génétique du furet... mais je ne les ai pas lu. Donc c'est vraiment uniquement en "vue de l'esprit" pour le moment.

    Tout ce que tu viens de citer étant des marquages, chez d'autres animaux le gène Sp (spotted)est hétérozygote dominant et est létal en homozygote Sp-Sp.
    Pas forcément - un chat peut être homozygote Spotting pour les marques blanches. Furet tâché x Furet tâché aurait aussi pas mal de marcher.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    furet cie
    Particulier

    Messages : 313
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 77 Seine et Marne

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par furet cie le Ven 28 Jan - 13:08

    Pomme a écrit:
    Tout ce que tu viens de citer étant des marquages, chez d'autres animaux le gène Sp (spotted)est hétérozygote dominant et est létal en homozygote Sp-Sp.
    Pas forcément - un chat peut être homozygote Spotting pour les marques blanches. Furet tâché x Furet tâché aurait aussi pas mal de marcher.

    Je ne sais pas ce qu'il en est pour le chat, mais chez le furet on a quand même constaté quelques soucis à la naissance avec ce genre de croisement.
    Après pour ce que je dis plus haut c'est prouvé chez les gerbilles par exemple, certains par manque d'infos ont déjà fait ce croisement Sp-Sp, évidemment il y a eu des petits, mais souvent pas nombreux (parfois quelques malformation).

    Donc est-ce pareil chez le furet ? On a pas assez de connaissances là dessus,
    mais je ne connais pas une seule portée issu de deux parents tachés qui aient donnés 8 petits en pleine forme.
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Krystal le Ven 28 Jan - 13:14

    Nath fait pas mal d'études statistiques intéressantes sur les croisements. Je crois d'ailleurs qu'elle travaille en ce moment à l'étude des croisements tâché x tâchée.
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Pomme le Ven 28 Jan - 18:30

    Si vous voulez parler du problème des tâchés spécifiquement, il y a topic dans cette même section (génétique). Je me demande si Nath n'y avait d'ailleurs pas mis ces stats persos sur la fertilité etc. Wink

    Colorpoint chez le chat, du plus dominant au récessif:

    C ou uni
    (uni noir)

    Cs ou colorpoint (siamois)
    (noir)
    (pour l'exemple, version "marron")

    Cb ou burmese


    Cb et Cs ==> Codominance (cat du chat Tonkinois)

    c ou albinos


    ça vous rappelle rien ?


    (y a l'albinos aux yeux bleus mais on s'en contrebalance un peu vu qu'on en a pas chez le furet)


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Pomme le Dim 30 Jan - 15:32

    Vision synthétique...

    ça date et j'avais rempli la branche marron au hasard donc... Laughing

    mais ça résume un peu comment je vois la chose

    Pour le silver, si on part du principe que c'est comme chez le chat la phaeomelanine qui est inhibée, on peut très bien avoir des silvers à eumelanine noire et des silvers à eumelanine marron (en gros ce que certains nomment en "pastel ro(u)an").


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    furet cie
    Particulier

    Messages : 313
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 77 Seine et Marne

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par furet cie le Dim 30 Jan - 19:52

    j'aime bien

    Contenu sponsorisé

    Re: La génétique vue par les éleveurs

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 19:44