Alternative Furet

Ressources furetiennes de qualité


    Le terme "rustique" en question

    Partagez
    avatar
    kayna
    Naisseur / RFOF

    Messages : 320
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 67

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par kayna le Mar 25 Jan - 12:37

    apres on s'eloigne du sujet tu parle de maléabilité, faut quand meme arreter cette vision du putois méchant ou de l'hybride ingérable...
    pour en avoir (croisé) j'ai pu voir une putoise (née sauvage) manipulable et des hybrides F1, j'en est une adoptée a 3mois et demi, le lendemain je pouvais déjà la tourner dans tout les sens sans qu'elle bronche... jamais mordu.
    sang sauvage ne veut pas dire animal intouchable.
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Mar 25 Jan - 13:03

    manu a écrit:vous devriez entendre par rustique les mutations naturelles et exclure les croisements.

    je vs laisse faire le tri

    Je comprends tout à fait ce que tu veux dire Manu, mais quelqu'un d'un peu "mal intentionné" (j'ai pas d'autre expression, désolée) pourrait très bien arguer que toute mutation est naturelle.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #

    manu
    Éleveur

    Messages : 200
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par manu le Mar 25 Jan - 13:41

    Mais non
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Mar 25 Jan - 14:11

    Toutes les mutations que l'on connait chez le furet sont spontanées ("naturelles"). Elles arrivent à force de croisement et recroisement, et son sélectionnées en élevage - mais ce n'est pas l'éleveur qui a modifié le génome, "manuellement", de ses furets. Les mutations artificielles venus des scientifiques sont encore très loin de nos animaux.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #

    manu
    Éleveur

    Messages : 200
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par manu le Mar 25 Jan - 14:22

    Elles arrivent à force de croisement et recroisement, et son sélectionnées en élevage pour la creation de nouvelles couleurs, donc y a rien de naturelles.

    une mutation naturelle apparait o hasard en tres petit nombre, l'homme peut l'entretenir et la multiplier mais pas la creer

    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Mar 25 Jan - 17:13

    Elles restent néanmoins tout à fait spontanées et aléatoires. Qui nous dit que certains putois n'ont pas d'allèles modifiés "poil longs" ? On n'en a pas croisé ? On ne pensait pourtant pas que les lions blancs existaient à part dans les légendes - avant d'en croiser. De plus, il faudrait pour en être sûr identifier l'allèle poil long sur un furet et le comparer au génotype de tous les putois existants - impossible.

    Je ne vous dit pas que le poil long existe dans la nature - simplement qu'il faut admettre la limite de la "toute puissance de l'éleveur" (c'est un concept masturbatoire...) dans ce genre de problème. Tu peux croiser des centaines de furets sans voir un jour une seule mutation spontanée "visible" de type poil-long, polydactilisme, mutation de la forme des oreilles (de droites à pendantes chez le chien)... ou faire un couple et en avoir une.

    Nous ne maitrisons pas les gênes de nos animaux - nous ne pouvons qu'essayer de les fixer. La source des nouvelles couleurs, nouveaux marquages, nouveaux types de poil... n'est jamais du fait de l'éleveur, mais bien dans ce qu'il y a d'aléatoires dans la transmission des allèles.

    Deux furets "rustiques" un jour produiront peut-être du rex... Et si alors il y a un vrai marketing (plus existant qu'il n'est déjà), tous amis que nous sommes de ces furets, on sera bien embêté (pour dire ça... poliment).

    La sémantique même est claire: on ne fait pas "apparaître" une mutation en élevage, on la "sélectionne". On peut favoriser le terrain - mais c'est quelque chose qu'on ne contrôle pas, c'est... naturel. Comme on peut mettre des animaux dans les meilleures conditions de détention du monde et jamais ils n'arriveront à avoir de descendance, même s'ils se reproduisent. Il y a des choses qui nous échappent.

    Quelle est la part liée à l'élevage dans l'apparition de nouvelles caractéristiques ? Aucune à part favoriser la consanguinité, ou favoriser le croisement d'animaux "mutants", ce qui ne crée jamais d'allèles délétères (ou mutés non-délétères)... mais les révèle (dépression de consanguinité, adieu amis hétérozygotes).

    Je l'ai toujours dit et je continuerais de le dire, cela relève d'ailleurs du débat sur le "plus sain": on peut tendre vers le contrôle du génotype de nos animaux (enfin, du phénotype plutôt), à force de croisement, mais nous ne contrôlerons jamais ses subtilités. La nature sur ce point... est très bien faite.

    Même l'animal issu de la lignée la plus saine du monde pourra avoir un soucis congénital...

    Autant que je n'aime pas les tachés et moyennement les angoras - il est très simple d'arguer que ces mutations (plus particulièrement en ce qui concerne le poil long, et les tâches non-situées sur la gueule) sont naturelles et, du fait, acceptables.

    Refuser la moindre mutation, c'est refuser la reproduction.


    Dernière édition par Pomme le Mar 25 Jan - 17:27, édité 1 fois


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #

    manu
    Éleveur

    Messages : 200
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par manu le Mar 25 Jan - 17:26

    bon ba vous n'etes pas ds la merde. Moi ca me va et ne me derange pas, je n'eleve pas de couleurs.


    Dernière édition par manu le Mar 25 Jan - 17:33, édité 1 fois
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Mar 25 Jan - 17:32

    Ah ouai mais ça après... c'est du contrôle des lignées, là - c'est le boulot de l'éleveur.

    Ce que je veux dire, c'est que je crois qu'on accorde trop d'importance (moi-même y compris) a un terme qui n'est pas "fixé".

    Y a rien de fixe en repro... on va peut être sélectionner les meilleurs furets du monde et un jour les voir sortir un truc muté aussi horrible que du furet nu ou du furet rex.

    C'est pour ça que je pense que la ligne de conduite "plus sain", "mieux génétiquement" va vraiment revenir en plein dans la tronche de ceux qui l'ont lancé, au moindre premier furet "bizarre".

    Ça n'exclue pas une "appellation différente" ou un "label"... mais faudra être moins gourmands que d'ordinaire sur la "description" du furet "rustique".


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #

    manu
    Éleveur

    Messages : 200
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par manu le Mar 25 Jan - 17:44

    je ne me sens plus concerné, enfin de moins en moins.

    désolé
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par laforetdoy le Mar 25 Jan - 18:36

    Faut tout remettre à plat pour ce "rustique" et repartir sur des bases saines.... loin, très loin de ce que veut pomouvoir la prefud qui sont loin d'être exemplaire en terme de sélection.
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Mar 25 Jan - 19:16

    manu a écrit:je ne me sens plus concerné, enfin de moins en moins.

    désolé

    Perso j'ai plus de furette en état de repro donc... c'est juste par "bonté d'âme" (Laughing) que je m'exprime.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    kayna
    Naisseur / RFOF

    Messages : 320
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 67

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par kayna le Mar 25 Jan - 19:44

    laforetdoy a écrit:Faut tout remettre à plat pour ce "rustique" et repartir sur des bases saines.... loin, très loin de ce que veut pomouvoir la prefud qui sont loin d'être exemplaire en terme de sélection.

    et bien propose, nous sommes tout ouïe
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par laforetdoy le Mar 25 Jan - 19:51

    on pourrait prendre la polydactylie comme critère de base.... lol
    avatar
    kayna
    Naisseur / RFOF

    Messages : 320
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 67

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par kayna le Mar 25 Jan - 19:58

    le prognatisme?
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par laforetdoy le Mar 25 Jan - 20:06

    tant que les clients achetent en connaissance de cause.... Wink
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Krystal le Mer 26 Jan - 10:20

    kayna a écrit:apres on s'eloigne du sujet tu parle de maléabilité, faut quand meme arreter cette vision du putois méchant ou de l'hybride ingérable...
    pour en avoir (croisé) j'ai pu voir une putoise (née sauvage) manipulable et des hybrides F1, j'en est une adoptée a 3mois et demi, le lendemain je pouvais déjà la tourner dans tout les sens sans qu'elle bronche... jamais mordu.
    sang sauvage ne veut pas dire animal intouchable.

    Le pb, c'est que ce sont les passionnés qui savent qu'un putois ou un hybride est manipulable si on sait y faire - pas les gens "lambda". Donc si tu prends comme critère que ce qui est malléable pour toi l'est pour les autres, tu vas dans le mur en tant que "commerçant".
    Il ne faut pas zapper non plus que ce qui est facile pour nous, passionnés et/ou personnes expérimentées dans les Mustélidés, ne l'est pas forcément pour Monsieur Machin qui veut acheter un furet en animalerie.
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par laforetdoy le Jeu 27 Jan - 11:01

    c'est la perversion par la compagnie.... tous les animaux devraient toujours être de travail.... et pas finir en biboux d'amour sur un canapé...
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Krystal le Jeu 27 Jan - 12:13

    Perso je nuancerais...Je ne vois pas le problème si un animal d'une espèce domestiquée devient un "bibou sur un canapé" à partir du moment où cette destination ne nuit pas à la bonne sélection de ses parents, et surtout à partir du moment où il est assez adaptable pour être heureux dans cette vie. En somme, pas de pb si l'Homme reste malgré tout respectueux de l'animal et de ce qui est bon pour l'animal.

    Mais bien sûr, ce n'est pas le cas, étant donné que l'Homme adore jouer au petit sorcier en rendant les animaux adaptés à SA qualité de vie sans penser à la leur...Qu'on tende à rendre les espèces domestiques moins craintives et plus manipulables (visons, renards...), si cela leur permet de mieux tolérer l'Homme sans stress et donc d'être mieux dans leur tête, n'est pas un pb...mais ce que les gens veulent, c'est l'extrême: un animal-bibelot qui se laisse tripoter dans tous les sens, sans tonus, sans caractère, sans réflexes...
    Il suffit de voir le cas du chat Ragdoll: un chat, c'est trop remuant, ça bouge trop (même en dormant 12h/j), ça griffe trop. Alors on sélectionne des chats qui ont comme défaut un système nerveux peu performant, qui transmet plus lentement les impulsions aux muscles: on obtient une poupée de chiffon (rag doll....) que même le petit dernier de 3 ans peut porter sans soucis. Et on appelle ça aimer l'animal...
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Jeu 27 Jan - 12:18

    L'inverse n'est pas profitable non plus: un animal de compagnie qu'on ne peut pas toucher, quel intérêt ? Le côté "animal sauvage qui vit dans une cage en verre", ça peut être acceptable pour une araignée ou un serpent, mais le ferait-on pour un chat, un chien... ou furet ?

    Y a un juste milieu, je pense.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Krystal le Jeu 27 Jan - 12:31

    Tout à fait Pomme, il faut un juste milieu, et c'est pour ça que je pense (comme Sylvestre) qu'il faudrait mettre en valeur le furet de travail: comme ça, on conserve une part rustique et "sauvage" de l'animal (chasse, réactivité, bons muscles) par sélection de travail, et cela se resentira sur les furets de compagnie.
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Jeu 27 Jan - 12:40

    Je maintiens toujours que le furetage sur terrier artificiel serait une activité excellente. Je vais up le sujet tiens.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #

    manu
    Éleveur

    Messages : 200
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par manu le Jeu 27 Jan - 12:41

    un animal ne nait pas de compagnie, il le devient si on le desire.
    l'animal nait sauvage ou domestique.

    un animal adopté jeune si il ne devient pas de compagnie c'est que celui qui devait faire que cela se fasse est nul a chier si tel etait son desir.

    avatar
    Krystal
    Particulier

    Messages : 95
    Date d'inscription : 04/11/2010
    Localisation : France

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Krystal le Jeu 27 Jan - 12:41

    Pomme a écrit:Je maintiens toujours que le furetage sur terrier artificiel serait une activité excellente. Je vais up le sujet tiens.

    On peut voir ce qu'il se passe à l'étranger et en tirer des modèles...La Grande-Bretagne fait des concours de terrier aussi bien que de beauté, et leurs bêtes sont bcp plus saines que celles des USA ou d'Allemagne/Hollande (qui ne sélectionnent que sur la beauté).
    avatar
    Pomme
    Particulier

    Messages : 552
    Date d'inscription : 19/10/2010
    Localisation : 36

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Pomme le Jeu 27 Jan - 12:45

    Voilà le topc Le furetage etc., je ne sais plus pourquoi on n'a plus discuté dedans après un moment, parce qu'on avait de bonnes idées de départ.


    _________________
    [ He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. When you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you. ] # Old English Mastiff #
    avatar
    laforetdoy
    Éleveur

    Messages : 497
    Date d'inscription : 19/10/2010

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par laforetdoy le Jeu 27 Jan - 13:22

    manu a écrit:un animal ne nait pas de compagnie, il le devient si on le desire.
    l'animal nait sauvage ou domestique.

    un animal adopté jeune si il ne devient pas de compagnie c'est que celui qui devait faire que cela se fasse est nul a chier si tel etait son desir.


    il y a des animaux, des lignées, plus "abordables" que d'autres pour les néophytes.

    je prends exemple sur le chien, un border collie permet énormément d'erreur de la part de l'adoptant, un berger des pyrénées, non....
    je pense que chez le furet, c'est comparable suivant les lignées....

    Contenu sponsorisé

    Re: Le terme "rustique" en question

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 1:19